Te Moana Ninamu
Carnet d'un étudiant en Shiatsu

La méthode respiratoire du Ki. par Koichi Tohei

La méthode respiratoire du Ki est une pratique pour atteindre l'unification corporelle et spirituelle.

1 Nov 2023

De la même façon que si nous concentrons des rayons de lumière sur un seul endroit, nous développons un grand pouvoir, ainsi en concentrant notre esprit nous pouvons donner naissance également à un grand pouvoir.

Les gens de l’ancien temps disaient : « Si vous voulez, vous pouvez faire n’importe quoi ».

Nous parvenons à vivre un temps sans manger, mais si la respiration cesse un bref instant, tout est fini. Bien que nous respirions inconsciemment, que notre respiration soit correcte ou non a un effet considérable tant sur l’esprit que sur le bien être du corps.

Une personne maladive ou nerveuse a le souffle court, hasardeux et faible. Un personne spirituellement stable a le souffle calme, puissant et équilibré. Nous devons toujours encourager la stabilité spirituelle en contrôlant notre souffle.

C’est une méthode très efficace pour calmer l’esprit.

  1. Posture en seiza ou sur une chaise: à l’aise, dos droit, épaules détendues, attention sur le point sous le nombril
  2. Expirer longuement et calmement tout l’air des poumons en faisant sortir le son Haaaaaaaaaaaaaaaaa depuis le ventre (et non avec les cordes vocales)
  3. Lorsque l’air est épuisé, s’incliner vers l’avant et expulser le dernier souffle
  4. Bouche fermée, attendre une seconde ou deux, puis commencer à inspirer tranquillement par le ventre
  5. Pendant l’inhalation laissez votre corps se redresser naturellement. A la fin de l’inspiration, faites entrer un dernier souffle
  6. Tenez votre souffle quelques secondes, revenez à la position initiale en descendant le souffle au point sous le nombril.

Répétez l’exercice autant de fois que vous le souhaitez.

Abordez cet exercice de manière spirituelle:
Expirez de façon que votre souffle voyage jusqu’aux cieux,
Inspirez et attirez l’universel dans votre ventre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *